Randonnées dans le Finistère
 

Le Stangalard et le Costour

 

Longueur: 15  km temps : 3H30

 

Départ :Parking du jardin botanique route de Quimper

 

Difficulté : Difficile

 

Réalisée Régulièrement

 

Proposé par : Rando29

 

 

 

Informations pratiques

Fichiers:

 

Mairie

02 98 00 80 80

Office du tourisme

02 98 44 24 96

Conservatoire botanique

02 98 02 46 00

Accès : Route de Quimper, à droite au début de la montée vers la place de Strasbourg.

 

Intérêts : Cette randonnée nous fait découvrir deux vallées très différentes par leurs aspects.

 

La vallée du Stangalard est divisée en une partie botanique qui pourra être visitée en détail en une demi-journée.

 

En plus des plantations (plantes exotiques : bananiers, fougères arborescentes, arbustes et arbres divers), la visite des serres montre le travail du conservatoire pour sauver des espèces rares, pour les horaires (se renseigner à l'accueil pour les heures de visite).

 

La seconde partie du vallon du Stangalar est aménagée en parcours promenade, en jeux pour enfants ou en parcours sportifs.

 

Liens des randonnées du secteur : Les hauts de Penfeld Le GuelmeurLe bois de Keroual.

 

 

Descriptif :

 

A travers maisons, mais surtout champs, nous rejoignons la vallée du Costour, qui est restée sauvage. Elle est l'image de la vallée du Stangalar quelques années auparavant. Un véritable paradis pour les narcisses des bois. Les chemins sont accessibles mais peuvent être boueux.

 

La sortie se fait à travers une cité si le chemin choisi est le tracé continu de la carte, sinon suivre les marques jaunes. Puis la route principale descend vers la plage du Moulin Blanc.

 

Il n'est pas rare de pouvoir admirer le véliplanchistes lors de leurs exploits. Si la marée le permet, continuer le long de la plage et remonter les escaliers à l'autre bout . Si la mer est très haute, longer la mer par l'ancienne route réservée aux piétons et cyclistes. En passant sous la route principale et la voie de chemin de fer, nous retrouvons la vallée du Stangalard qui reste, à cet endroit, sauvage. Suivre la rivière jusqu'au parking.